Saint Jean de Luz

Une baie, un port de pêche, un coeur de ville piéton et des animations toute l’année !
Connue pour son port de pêche, haut lieu de la pêche à la baleine autrefois, aujourd’hui on y vend à la criée de la morue, de la sardine, du thon, du merlu ou des chipirons. La ville est partagée entre ses 6 plages (Grande Place, Acotz, Erromardie, Lafitenia, Mayarco, Cénitz), ses golfs (Golf de Chantaco, golf de la nivelle) et son parc Ducontenia de 33 000 m2 au coeur de la cité.
Le cœur de ville en partie piéton vous permet de flâner tranquillement. La plupart des commerces du centre-ville sont ouverts le dimanche toute l’année. En saison, le dimanche à 11h, sur la Place Louis XIV, une animation musicale est offerte aux promeneurs qui peuvent s’installer en terrasse pour profiter des chants ou des danses.
À Saint Jean de Luz, les gourmandises et spécialités culinaires basque sont nombreuses : ttoro, marmitako, chipirons, gâteau basque, macarons et mouchous… C’est ici que Mr. Adam y a élaboré les premiers macarons à l’occasion du mariage de Louis XIV en 1660.

st jean de luz

A découvrir :
– Eglise Saint Jean Baptiste, Rue Léon Gambetta
– Parc Ducontennia
– Fête du Thon, en Juillet, Quai du Maréchal Leclerc
– Casino Saint Jean de Luz, Place Maurice Ravel
– Jardin Botanique, 31, avenue Gaëtan Bernoville
Et bien d’autres choses…

Biarritz

Elégante, au passé prestigieux, on ne se lasse pas de Biarritz, la plus célèbre station balnéaire de la Côte Basque ! Au XIXe siècle, l’empereur Napoléon III et son épouse Eugénie de Montijo y construisirent « La Villa Eugénie » actuellement l’Hotel du Palais. Depuis, Biarritz ne compte plus les têtes couronnées et les personnalités qui sont venues et viennent encore profiter de son charme et de son microclimat idéal pour des vacances tout au long de l’année.
L’esplanade du Phare, la Chapelle impériale, la Grande Plage et son Casino mais surtout le Rocher de la Vierge vous laisserons bouche baie !

biarritz2

A découvrir :
– La Côte des Basque,
– Le Port Vieux,
– Le casino barrière de Biarritz, 1 Avenue Edouard VII,
– L’Hotel du Palais, 1 Avenue de l’Impératrice,
– Le phare de Biarritz, Esplanade Elisabeth II, montée possible, 2,50€ (adulte) 2€ (4-16ans),
– Les matchs de rugby du Biarritz Olympique Pays Basque (BOPB), parc des sports d’Aguilera, Avenue d’Aguilera,
– L’aquarium de Biarritz, Rocher de la Vierge,
– La Cité de l’Océan, 1 Avenue de la Plage La Milady,
– Le Musée Asiatca, 1 Rue Guy Petit,
Et bien d’autres choses…

Bayonne

Au confluent de la Nive et l’Adour, Bayonne a le charme secret d’une ville fortifiée. Ville d’histoire, Bayonne a conservé de magnifiques monuments. Entourée de remparts, vous y trouverez la Cathédrale Sainte-Marie inscrite au patrimoine de l’Unesco et son magnifique cloître. Des visites guidées sont proposées par l’Office du Tourisme pour découvrir le charme de cette ville, ses ruelles pavées jalonnées de boutiques, chocolatiers et librairies.
Célèbre pour son fameux jambon, Bayonne l’est aussi pour son sel, son chocolat et… la fameuse baïonnette ! L’art de vivre constitue la philosophie essentielle des Bayonnais.
Bayonne est une ville festive avec ses célèbres « fêtes de Bayonne » fin juillet.

bayonne

A découvrir :
– La cathédrale Sainte Marie,
– Le musée du chocolat, l’Atelier du Chocolat, 7 Allée de Gibéléou,
– Le musée Basque, 37 Quai des Corsaires,
– Les match de rugby de l’Aviron Bayonnais (AB), Parc des sports jean Dauger,
– Les corridas, aux Arènes, Rue Alfred-Boulant,
– Les fêtes de Bayonne, en centre ville durant 7 jours à la fin Juillet,
Et bien d’autres choses…

Anglet

Anglet a vécu dans l’ombre de ces deux puissantes voisines, Bayonne et Biarritz. Elle s’est récemment développée avec la construction d’ensembles résidentiels et de zones d’activités commerciales. Il en résulte une extension démographique constante au cours des 20 dernières années. Anglet reste avant tout une agglomération largement pourvue d’espaces verts. La magnifique forêt de Chiberta, située tout près de la mer avec un parcours de golf aménagé sous les pins, permet d’alterner sport et ballade.
Le long de la côte des plages aux noms évocateurs: Cavaliers, Corsaires, Chambre d’Amour, entrecoupées de digue, elles sont surveillées durant toute la saison estivale pour la parfaite quiétude des amoureux de l’eau et des vagues.

anglet

A découvrir :
– La forêt de Chiberta,
– Le golf de Chiberta, 104 boulevard des plages,
– Le parc écologique Izadia, 297 avenue de l’Adour,
– La patinoire de la Barre, 299 Avenue de l’Adour,
– Le skate parc de la Barre, Promenade de la barre,
– L’église Sainte-Marie, rue de la Chambre d’Amour,
Et bien d’autres choses…

San Sebastian (Espagne)

Envie de d’aller encore plus au Sud ? de découvrir l’Espagne ? Suivez le bord de mer, empruntez la route de la corniche, traversez Irun, Pasaia et vous arriverez à la fameuse Saint-Sébastien, San Sebastian en espagnol, Donostia en basque. Cette station balnéaire du Pays Basque sud (province de Guipuscoa), la plus chic d’Espargne, donne sur la mer Cantabrique. Découvrez la baie de la Concha et ses plages qui bordent la ville, ses bâtisses en pierre de taille et ses quartiers commerçants. En hauteur découvrez le Monte Igueldo d’où on peut admirer la baie et la mer Cantabrique.
San Sebastian est une des grandes destinations gastronomique basques connue pour ses excellents bars où l’on peut déguster les pintxos les plus créatifs mais c’est aussi un haut lieu du shopping !

st se

A découvrir :
– Le Monte Igueldo, Funikular Plaza, 4,
Le Mont igeldo offre l’une des vue aériennes les plus emblématiques et célèbres sur la baie de la Concha et aussi l’une des plus impressionnantes. Accessible en véhicule, il est conseillé de prendre le train à crémaillère le plus ancien du Pays basque Espagnol en fonction depuis 1912.
– L’Aquarium de Saint Sébastien : Plaza de Carlos Blasco Imaz, 1,
– Jazzaldia : Festival de jazz en Juillet dans le centre ville,
– La Semana Grande : semaine du 15 Août, concours de feu d’artifice,
Et bien d’autres choses…

Bilbao (Espagne)

Au centre d’une métropole de plus d’un million d’habitants, Bilbao représente l’axe principal de développement économique et social du golfe de Gascogne, ainsi qu’un facteur de modernisation essentiel. Le musée Guggenheim Bilbao, le palais des congrès et de la musique Euskalduna, le métro de Norman Foster, l’aéroport de Calatrava, les tours conçues par les architectes Arata Isozaki et César Pelli… sont autant d’exemples du dynamisme porteur de Bilbao.
Située dans la province de Biscaye, la ville est entourée d’un paysage fertile de forêts, de montagnes, de plages et de falaises, qui font de Bilbao une destination touristique de choix.

bilbao

A découvrir :
– Cathédrale de Bilbao, Plaza de Santiago,
– Teatro Arriaga, Arriaga Plaza,
– Le Musée Guggenheim, Abandoibarra Etorb., 2,
– Le Museo Vasco, Unamuno Miguel Plaza, 4,
– La Semana Grande (Aste Nagusia), à la mi-Août dans les rues de la ville,
Et bien d’autres choses…

Villages du Pays Basque

Au Pays Basque, derrière chaque colline, on découvre un nouveau trésor : des sites naturels mais aussi des villages basques qui révèlent, chacun à leur façon, l’identité locale. Les Basques sont fiers de leurs racines, attachés à la famille, à la terre et aux choses essentielles. Ainsi, les villages basques ont préservé leur caractère au fil des siècles.

Ahetze

ahetze

Cette ancienne halte des pèlerins de Compostelle a conservé une configuration surprenante avec l’église Saint-Martin et son cimetière perché sur un petit promontoire. L’église est constituée d’un spectaculaire clocher-fronton à deux baies inégales. Dans le cimetière, les stèles discoïdales sont décorées de fleurs de lys.
Ahetze est particulièrement connue pour sa brocante qui se déroule tous les 3ème dimanche du mois, de 8h à 18h.

Ainhoa

ainhoa

Classé parmi les plus beaux villages de France, ses maisons à colombages et encorbellements bordent la rue principale qui mène au poste frontière de Dancharria. Ancien relais commercial emprunté par les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, c’est à pied que l’on découvre le mieux la grande beauté d’Ainhoa, son architecture, son ambiance paisible, sa tradition d’accueil et sa réputation gastronomique.

Arbonne

arbonne

Au Moyen-Age, Arbonne fût la résidence d’été des évêques de Bayonne. Aujourd’hui c’est un village résidentiel marqué par son église de type Labourdin, avec des galeries aux balustres sculptées, son cimetière aux stèles discoïdales et sa benoîterie, inscrits à l’inventaire des monuments historiques.

Arcangues

arcangues

Légèrement en retrait de la côte, Arcangues est un village de carte postale, avec le cimetière ou repose Luis Mariano, décédé en 1970 et dont la tombe reste fleurie toute l’année. Visitez sa très belle église dominant le fameux golf d’Arcangues.

Ascain

ascain

Charmant village basque typique de l’arrière pays au pied de la montagne, bien que tout proche de Saint-Jean-de-Luz et de l’océan. Ascain est dominé par trois sommets : Bizkarzun, Esnaur et le célèbre sommet de la Rhune d’où le panorama est remarquable. Outre l’attrait même du village et de son ambiance agréable, vous y verrez une église remarquable, un vieux pont romain sans oublier les promenades le long des berges de la Nivelle, la rivière qui traverse le village.

Biriatou

biariatou

Village typique aux rues pentues, traversé par le chemin du célèbre GR10, où il fait bon vivre et dans lequel on conjugue à loisir, la détente, la bonne cuisine et le sport. Adossé à la montagne, Biriatou est riche d’une double culture de par sa proximité avec l’Espagne et son architecture typiquement Basque. La mairie, l’église de grès rose et le fronton donnent sur une charmante petite place où se disputent chaque été des tournois de pelote, main nue et pala.

Bidart

bidart

Idéale pour les vacances, sur les sept plages surveillées de Bidart, tous les sports et jeux nautiques sont permis. La chapelle de la madeleine, dite des Marins, est entourée d’un cimetière où étaient enterrés les marins au temps de la pêche à la baleine. Le soir, du sommet de son promontoire, les couchers de soleil y sont magnifiques.

Cambo

cambo

Cambo, réputée pour faciliter les cures de repos par la vertu de ses eaux, est désormais dans la cour des grands de la « Chaîne Thermale du Soleil. » Edmond Rostand, l’auteur de Cyrano de Bergerac, venu à Cambo pour se faire soigner, y fit construire la somptueuse et célèbre villa « Arnaga ».

Ciboure

ciboure

Ancienne cité corsaire, Ciboure vit essentiellement de la pêche. Le Fort de Socoa garde l’entrée du port et servait à protéger des invasions espagnole. Ciboure a aussi accueilli de nombreux peintres qui ont fait de la cité corsaire un véritable atelier de plein air. C’est à Ciboure que naît en 1875 Maurice Ravel, le compositeur du célèbre « Boléro ».

Espelette

espelette

D’un cachet très caractéristique, Espelette reste avant tout la patrie du piment. L’automne venu, la façade des maisons s’ornementent de ces fameux chapelets de petits piments rouges. À la fin Octobre, une grande fête lui sera consacré à cette occasion.

Fontarrabie

fontarrabie

Juste après la frontière, sur l’estuaire de la Bidassoa, ce village espagnol est un ancien port romain dénommé « oiaso ». Le vieux quartier dans les hauts de Fontarrabie reste une pure merveille. Le soir venu, ne pas oublier de se rendre au « paséo », cette grande procession de bars en bodegas est si chère à nos voisins espagnols.

Hendaye

hendaye

Située au point de rencontre de la mer, de la montagne et de l’Espagne, au bord de la Bidassoa, Hendaye a toujours été une ville d’accueil : jadis pour les pèlerins de Compostelle, ensuite pour de célèbres personnages comme Louis XIV, ou encore Churchill. Hendaye est l’unique station de voile de la côte basque, avec la grande plage en pente douce, sans aucun danger pour les baigneurs et la baie de Chingudi.

La Bastide de Clairence

la bastide

La Bastide Clairence a été fondée en 1312 par Louis 1er, roi de Navarre, le futur Louis X de France. Son organisation est caractéristique des bastides, avec un plan en damier organisé autour d’une grande place rectangulaire. La Bastide a su conserver tout le charme de son passé médiéval avec sa Place des Arceaux, ses rues aux façades ornées de colombages, ses maisons blanchies à la chaux et aux volets peints en rouge ou en vert (les deux couleurs typiques des volets de la région).

Saint Pée sur Nivelle

st pe

Randonnée, baignade, balade… le village au cœur de la nature ! Plus de 100kms de sentiers balisés feront le bonheur des marcheurs et adeptes de VTT, son lac, sa base de loisirs, sa plage de sable fin, sa baignade surveillée ainsi que ses nombreuses activités : canoë, kayak, pédalos, jeux pour enfants, pêche, etc… Tout est réunit dans le charmant village de Saint Pée sur Nivelle, au centre de la province basque du Labourd.

Saint Etienne de Baïgorry

st etienne

Baïgorry comme on l’appelle ici, est entouré des vignobles d’Irouleguy. Ils produisent le seul vin d’appellation d’origine contrôlé (AOC) du Pays Basque. Comme le montrent de nombreuses maisons nobles, l’architecture est très riche, l’imposant fronton principal date de la moitié du siècle dernier.

Saint Jean Pied de Port

st jean

Entre la Côte Basque et la frontière espagnole, Saint Jean Pied de Port est une destination incontournable au Pays Basque. Passage obligé sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, cette cité médiévale est le point de départ de nombreuses découvertes hautes en couleurs : les Aldudes dans le fascinant Pays Quint, les sources de la Nive où les rapides délivrent des sensations fortes aux amateurs d’eaux vives, sans oublier un lieu époustouflant été comme hiver, qui accueille la plus grande forêt de hêtres d’Europe : Iraty

Larressore

larressore

Aux confins du Labourd et de la Basse Navarre, Larressore est devenue la capitale de la fabrication de « makila ».Cet instrument artisanal, un bâton de marche doublé d’une arme, a toujours été l’objet d’une grande fierté dans les villages basques.

Sare

sare

Avec ses 36 kilomètres de frontière, ce village frontalier, ancien territoire de contrebande s’enfonce dans la Navarre Espagnole. Espadrilles, animaux, roulements à billes ou dentelle, de nombreux habitants de Sare passaient des marchandises d’un côté à l’autre de la frontière, suivant le cours des produits. Prenez le temps de flâner dans le village de Sare, classé parmi les plus beaux villages de France, ses rues ombragées sont jalonnées de belles maisons labourdines aux murs blanchis de chaux et aux colombages soigneusement peints.

Socoa

socoa

Ciboure et Urrugne se partagent le hameau pittoresque de Socoa, renommé pour ses restaurants de poissons et ses activités nautiques, principalement les écoles de voile. Le Fort de Socoa du XVII° siècle protège le petit port. Il est prolongé par une digue décidée par Vauban et construite à la fin du XVII° siècle qui ferme à l’ouest la baie de Saint Jean de Luz.

Urrugne

urrugne

Attachant village du Pays basque, Urrugne bénéficie d’un emplacement privilégié sur la Côte Basque, entouré par l’océan Atlantique et la chaine des Pyrénées. Un village ouvert sur l’océan : 6 kms de côte rocheuse pour se balader sur le sentier du littoral au sommet des falaises de l’incontournable Corniche Basque. Un village riche de ses traditions et son patrimoine : L’église Saint Vincent et son orgue, la Chapelle de Notre Dame de Socorri, la Chapelle du Mont Calvaire et le Château d’Urtubie habité par la même famille depuis 1341.